Accueil PowerAngling
18 articles 6 blogs
65 photos 10 albums
0 concours 0 annonces
2 vidéos 3 lieux

Affichage de la liste des définitions des articles du blog de pêche au coup

Blog de pêche au coup - Dadou - page 1

Flux RSS de ce blog de pêche au coup

Petite sortie coup avec l'ami Bernard

Votez pour cet article:Je vote pour cet article6
Article de Dadou publié le 18 Mars 2013 à 17:25 dans le blog Dadou
Signaler cet article sur la pêche au coup au Webmaster

Comme annoncé dans mon article précédent, j'avais prévu de retourné ce vendredi 15 mars, sur le petit ruisseau Boyer pour tenté de nouveau les poissons blanc , est ne serait pas le seul pêcheur sur ce secteur, car j'ai invité l'ami Bernard à partagé avec moi cette petite pêche au coup.


Nous somme vendredi après-midi, enfin pour moi le taf est terminé, est le Week-end s'annonce ! De plus aujourd'hui la météo semble clémente, car le soleil en ce début d'après-midi sera également de la partie, ainsi que des température un peu moins fraîche que ces derniers jours.


14h je charge vite fait mon petits matériels, canne, seau, filoche, un peu d'amorce, ainsi que mes appâts qui seront une nouvelle fois des petites pâtes alimentaire préparer comme la précédente sortie, est hop après un appel à l'ami Bernard, qui lui est déjà fin prêt !


Une fois chez Bernard, est son matériels chargé dans la Dadoumobile, direction le petit ruisseau. Une fois sur place nous constatons que le niveau d'eau à légèrement monté, ce qui a pour effet un courant et remous un peu dans tout sens. Une observation du poste est notre choix ce porte sur la rive gauche que je n'est pas eu l’occasion encore d'essayer. De plus ce poste me semble un peu moins soutenue par le courant, ce qui me semble un bon choix pour faire débuté l'ami Bernard qui débute dans la pêche, dont c'est également la première sortie de l'année .

 

                    

 

Une fois nos cannes de 3 mètre monté , je lui explique les basses de cette pêche, dont il a déjà quelques notions, puis le met en garde de bien placé sa ligne pour ne pas que celle-ci s'accroche sur les branches tombantes qui ce trouve au-dessus de nous ! Un peu d'amorce, l'hameçon escher, est c'est partie pour Bernard qui en moins de 5 minutes ouvre le balle avec sa première prise de l'année , une petite ablette prise à la limite du courant ! Pour moi qui me trouve sur sa gauche , la mise en place est la dérive de ma ligne est un peu difficile, est il me faut rusé est évite tout mouvement brusque car il me semble que les poissons ne sont pas si loin du bord ou nous sommes. Fait est dit, quelques minutes plus tard j'enregistre ma première touche , que je loupe bien sûr ! Bernard lui n'arrête plus entre vandoises et ablettes , cela me fait plaisir ! Bernard qui ne tiens plus en place, existé par les prises successif, ce décale légèrement sur sa droite, ou ce trouve quelques trous de ragondins, je lui dit attention à toi Bernard, que le voici parti le pied droit juste dedans, heureusement que l'ami Bernard a pris soin la veille d'acheté une paire de botte, ce qui le sauve d'avoir les pieds mouillé , ce qui n'est pas trop top surtout en cette saison ou le sol reste encore gelé .

 

                     


Cela fait environ une bonne demi-heure que nous sommes sur la rive gauche, est les prises ce font un peu plus rare, voir aléatoire, ce qui pour moi signifie, qu'il doit y avoir un carnassier poster non loin de là !

Nous décidons donc de nous rendre sur le poste face à nous sur la rive droit ou nous auront plus de chance . Une fois en place sur l'autre rive , Bernard ce place sur la parti la plus calme, quant à moi je me poste sur le secteur le moins profond de ce petit ruisseau ! De nouveau les prises s’enchaîne, avec quelques belles vandoises, est gros gardons ! Au cours de l'après-midi nous recevons la visite de Thierry qui restera en notre compagnie, jusqu'à la fin de notre partie de pêche , ainsi qu'un habitant du coin qui viendra également discuté de chose est d'autres lui aussi une bonne partie de l'après-midi !


La fin de notre partie de pêche ce fait sentir par le couché du soleil est la fraîcheur du sol est de l'air qui nous rappel que malgré une bonne journée ensoleillé, l'hiver est toujours présent . Résultat de cette petite journée de pêche au coup en compagnie de Bernard pour qui ce fût la première sortie de l'année, avec une bonne quarantaines de poissons, avec essentiellement, du gardons, vandoises, ablettes qui repartirons dans lors milieu naturel ! 

 

                   

 

Bonne petite pêche avec l'ami Bernard qui a pris un grand plaisir de découvrir un lieu qui ne paye pas de mine, mais qui reste assez plaisant lorsque les poissons sont au rendez-vous, avec une faune semi-naturel ou nous avions pu observé un gros ragondin, un matin-pêcheur, est 2 brochets , dont un d'environ 40 cm à peine sous la surface de l'eau !  Une bonne petite journée bien sympathique qui en rappellera d'autres ! 

 

                  

 

                                                                     Affaire à suivre !                Dadou 

Thème: Sessions de pêche au coup | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Ajouter un premier commentaire
Tags: -

Petite pêche au coup dimanche 10 mars 2013

Votez pour cet article:Je vote pour cet article5
Article de Dadou publié le 12 Mars 2013 à 11:03 dans le blog Dadou
Signaler cet article sur la pêche au coup au Webmaster

 

Depuis début mars les températures extérieur semble nous donner un avant goût de printemps, ce qui n'est pas à déplaire à nous pêcheurs qui attendons avec impatience le retour des beaux jours pour ainsi pouvoir assouvir enfin notre passion, qu'est la pêche !


N'ayant seulement deux petite heures de libre ce dimanche 10 mars 2013, je décide donc, d'aller tenter mon petit secteur favori, le petit ruisseau Boyer ou chaque année, j'aime y pratiqué une petite pêche au coup en début de saison. Il y a quelques jours de cela j’étais partie en repérage sur ce petit ruisseau histoire de voir si les fortes crue d'hiver n'avais pas encore encombré un peu plus ce secteur, car en fin de saison un arbuste était tombé juste à un endroit stratégique dans la remonté des poissons, est bouchait l'accès de leurs quartier d'hiver. Quelques jours plus tard la rivière (Vezouze) mère nourricière de ce petit chenal, subissait une nouvelle fois une forte crue. C'est lors de mon observation que je constatait avec soulagement, que l'eau avais déplacé légèrement cette arbuste gênant.


C'est donc après le départ de mes Beaux-parents venue nous rendre visite, que je décide de me rendre au bord de l'eau. Bien dans mes habitudes, je n'avais préparer aucun montage, n'y même d'appâts pour une pêche au coup ! Je m’empresse de descendre à la cave ou ce trouve ce tout dont j'ai besoin, est monte une petite ligne en 12/100° direct, un peu fort pour la saison, mais bon ! Un petit flotteur de type Versaille de 0,60 gr , puis une petite plombée en queue de rat, termine par un hameçon 18 bleu sans ardillon. Le tout monté sur une canne à emmanchement dont je ne garderait que 3 brins. Reste maintenant le problématique des appâts , car je n'ai qu'une réserve pour mes futures sessions carpe. Je regarde dans tout ce que j'ai, puis tombe sur un petit paquet de pâte alimentaire en forme de boule, parfait cela fera l'affaire ! Est me voilà partie dans la cuisson d'une petite cuillère a soupe de ces mini boule que je vais aromatisé d'arôme liquide vanille. Une fois celle-ci cuite juste ce qu'il faut, je les égouttent, puis les place dans une petite verrine ou j'ai pris soin d'y placé un peu d'amorce sec à l'odeur anisé !


Maintenant je suis fin prêt enfin. Un bisou à Madame , est hop je file sur le lieu de pêche qui ce trouve à moins de 2 minutes de chez moi ! Une fois sur place j'observe la surface de l'eau, est aperçois, une multitude de gobages, de gros est petit poissons. Reste pour moi le choix du poste ? Rive droite ou rive gauche ? Finalement je choisirait la rive droite, bien plus pratique est certainement moins gras de boue !

 

                       

 

                       


Une fois ma ligne prête est mon hameçon escher d'une petite boule de pâte alimentaire, je décide de commencé ma pêche dans la partie la plus large est la plus calme du secteur, je règle mon fond, de façon a faire évoluer mon esche à quelques centimètre du fond, dans l'espoir de ne pas raclé une branche ou un accroc diverse, car je n'ai que cette unique ligne pour ces quelques heures !

 

                                                          

 

Premier passage, est mon esche est déjà sollicité, tremble, puis s'enfonce légèrement. Je ferre mais dans le vide. Relance, est même punition. Là il y a un léger problème, car à chaque fois je perd mon esche . Je vérifie mes appâts est me rend compte que je ne les ai pas assez fait cuire est ce fende lorsque l'hameçon transperce celui-ci ! Changement de technique, est décide de piqué juste la pointe dans l'appât sans la faire ressortir, car lorsque le poisson s’emparera de l'esche, celui-ci va ce fendre lorsque le poisson engamera, est libérera l'hameçon tout seul !


Effectivement, cette technique fonctionne, est c'est gardons, rotengles, ablettes, ainsi que vandoises, qui ce laisse prendre au jeu. J’enregistre également de nombreuses décroche du a mon hameçon sans ardillon, car tout ces poissons seront remis à l'eau dans de bonne condition est sans blessure !


Ici est là de gros gobages ce manifeste, est peu observé dans cette eau claire, avec la luminosité d'un beau rayon de soleil, qu'il s'agit de gros gardons, est vandoises. C'est donc avec un léger regret de n'avoir pas d'asticots en ma possession, car il n'aurait fallut bien plus d'un seau pour y placé mes prises !


Sur ma droite en aval du ruisseau, sur le secteur le moins profond, je peu y apercevoir quelques beau poissons, chevaines ou hotus, remonté puis descendre sur cette partie. En manque de sensation forte, je décide de mis rendre, juste après avoir relâché, mes prises faite sur la partie la plus large. Une fois décalé de quelques mètres à peine , je règle ma profondeur de ligne , puis lance celle-ci , pour m’apercevoir qu'il y a moins de 20 cm de fond est que ma plombé principal elle est légèrement plus haute, je tente donc de déplacé ma plombé , mais sans succès car ayant serré un peu trop fortement ceux-ci, j'avais peur d'y casser ma ligne qui je le rappel est en un seul tenant. Tan-pis je ferrait avec ! Je retient donc ma ligne de façon a ce que l'esche évolue doucement sur le fond , lorsque j'enregistre une belle petite tape, ferrage est prise d'un gardon bien dodu. Les prises s’enchaîne doucement , toujours avec quelques décroche est loupé.


Le soleil disparaît lentement derrière moi, est la fraîcheur commence à s’installer, ce qui m'oblige a plier est termine ma premier pêche au coup de la saison 2013. Je suis ravi de revenir fidèle sur ce petit secteur que j'affectionne énormément, mais qui reste assez limité dans le temps , car des les beaux jours d'avril , le secteur laissera place aux herbiers, nénuphars, est chevaines impossible à prendre, est que bon nombres de poissons blanc quitteront lors quartiers d'hiver pour rejoindront lors rivière natal qu'est la Vezouze ! Mais avant cette fameuse descente de poissons blanc , d'autres sortie pour moi y est prévu sur ce petit ruisseau plein de surprise ! 

 

                             

 

                           

 

 

                                                                                Petite vidéo de cette sortie pêche !  

 

                                                              Pêche au coup dimanche 10 mars 2013 par Evolution-carpe-54

 

                                                                  Affaire à suivre !                                 Dadou 

 

Thème: Sessions de pêche au coup | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Ajouter un premier commentaire
Tags: -

Poissonneux ne veux pas dire facile !

Votez pour cet article:Je vote pour cet article10
Article de Dadou publié le 13 Octobre 2012 à 18:33 dans le blog Dadou
Signaler cet article sur la pêche au coup au Webmaster

Comme le titre l'indique un étang poissonneux ne veux pas forcément dire facile ! Il y a quelques temps déjà je me suis orienté sur un petit plan d'eau de 4 har gérer par mon AAPPMA qui possède en location celui-ci depuis maintenant 4/5 années . Je n'est jamais eu trop le temps d'y trempé une ligne . Pour cette fin de saison j'ai décidé de laissez un peu de côté mes étangs habituel, nos rivière qui a cette époque change beaucoup (variation de niveau, dérivants végétaux) pour me concentrer un peu plus sur ce petit plan d'eau à l’aspect sauvage.


J'avais donc prévu d'y pratiqué ce dimanche 07 octobre une première pêche à la carpe tout en pratiquant une pêche au coup pour connaître réellement le potentiel de ce plan d'eau. C'est donc en compagnie de Thierry et de Sly membre de mon forum que nous décidons d'y passé une petite journée test, Stéphane mon frère lui sera aussi de la partie . Le rendez-vous y est donner à 7 h .


Nous sommes dimanche matin, la météo vu la veille annonce un temps mitigé entre pluie est éclaircie, peu importe l'envie d'y pêcher la carpe toute une journée est plus forte, subir les caprices du temps devient maintenant une habitude. Bref 6h comme d'hab je suis à la bourre est après un café/lait vite fait avaler, je charge tout mon matos dans ma Dadoumobile est me presse d’aller récupérer mon frère qui n'a pas le permis à son domicile pour 6h30 tapante. Une fois sur le lieux nous chargeons le reste de son matos et filons direction l'entrée du petit village ou doit nous attendre Thierry.


A peine 200 mètres parcouru, que nous croisons une patrouille de police, je lance à mon frère «  tu va voir, vu le bordel dans la caisse il vont faire demi-tour » , bingo c'est juste à hauteur d'un rond point que les cow-boy après un demi-tour assuré se positionne derrière moi tout gyrophare allumé m'oblige à m'arrêter. La 3 agents de l’ordre entour ma voiture dont une femme, qui me demande mes papiers avec une lampe torche pointé pile dans mes yeux, je m’exécute puis lui demande de descendre un poil son faisceaux lumineux, mais celui-ci me fait le coup du sourd oreille. Puis madame me sort un alcootest est me demande si j'ai consommé de l'alcool ce matin car elle trouve que j'ai légèrement les yeux défoncé, un peu normal avec la lampe dans la tronche. Bref je lui répond que non , pas de si bonne heure avec un air moqueur et me fait souffler dans le truc qui marque 0 . Un des agents regarde mon frère est lui demande si nous allons à la chasse ? Hou-la c'est pas des pêcheurs ceux-là. N'aimant pas s'arrêter pour rien il me signale tout de même que un de mes feux de plaque ne fonctionne plus est qu'il serait bon de le changé rapidement, sinon !!!!


Bref mon esprit est déjà à la pêche, une fois mes papiers en main je reprend ma route direction le village voisin. Il ne nous faut guère 10 minutes pour ce rendre sur le lieux de rendez-vous ou nous avions tout de même croisé par 2 fois nos cow-boy. 5 minutes plus tard Thierry arrive au point de rendez-vous est c'est ensemble que nous nous dirigeons sur le plan d'eau qui ce trouve juste en contre-bas du village. Sur le chemin qui mène au plan d'eau la lumière de mes phares laisse entrevoir une nature sauvage encore à peine dissipé, avec un vol de héron cendré, le tournoiement des quelques petites chauve-souris, ainsi que 4 beau chevreuils qui s’enfouit je ne sait ou pour disparaître comme par enchantement.


Pour cette journée j'avais dans la tête de tenter une petite presque île qui nous donne une vu d'ensemble sur tout le plan d'eau avec deux îlots. Le jour n'étant pas encore levé, nous papotons un peu en attendant Sly qui doit nous rejoindre d'ici peu. Une fois l'heure légale atteint et l'arrivé de Sly, nous commençons à nous installés sous un ciel gris est incertain. Pour ma part je m'orienterais pour ce qui est pêche de la carpe sur un îlot ou il y a quelques temps j'avais repérer de beaux sauts de carpes, je monte donc mes lignes escher de billes à base de graines d'oiseaux qui seront placé à moins de 10 mètres de la bordure de l'îlot.

 

                             

 

Stéphane qui ce trouve sur ma droite, décide de tenter la pleine eau , pour Sly ce sera les abords du petit îlot qui ce trouve à environ 40 mètres face à lui , ou le matin en arrivant sur les lieux deux belle carpes y ont fait leurs apparition. Pour ce qui est de Thierry lui sera placé sur l'extrême droite de la presque île ou il tentera une pêche au coup à la grande canne.


Une fois nos montages en place, je profite de monter mon poste au coup avant que la pluie ne tombe mais celle-ci me rattrape vite, juste le temps de sondé le poste et de me mettre à l’abri dans la voiture. Une forte pluie s'abat donc sur nous avec en prime des rafales de vent qui fit basculer le rod-pod de mon frère. 15 minutes plus tard la pluie cesse est je peu enfin me concentré sur ma pêche au coup.


Le secteur choisi pour cette pêche avoisine allègrement les 4 mètres à moins de 6 mètres du bord avec un fond dépourvu d'herbiers. Une fois la profondeur réglé au plus juste est ma ligne en place esché d'un grains de maïs doux, j'amorce mon secteur avec une petite amorce du commerce un peu de pellets est de du baby-corn, il n'y a plus cas attendre !


Les minutes défile sans que rien ne ce passe niveau touches , aussi bien carpe que coup, seul la pluie perturbe un peu l'ambiance de ce matin. Le premier poisson touché au coup sera Thierry qui après quelques touches subtile met au sec une belle tanche au couleur d'or. Après la traditionnel photo elle rejoindra son élément liquide pour notre plus grand plaisir ! Thierry n'en restera pas là car il nous sort à nouveau un superbe rotengle comme ont aimerez en attrapé plus souvent, cela change des petit d'environ 10 cm habituel .

 

                           


Quant à moi j’enregistre quelques touches franche mais sans vraiment pouvoir sortir un poisson, cela reste assez frustrant ! Je reçoit entre temps un SMS sur mon portable ou l'ami Mat écris « félicitation Dadou pour l'article paru dans le journal local » , j'en fait part a mes collègues, est téléphone de suite à ma mère pour qu'elle me garde l'article d'aujourd'hui, Sly fera de même avec son père Pat qui doit nous rendre visite avant d'aller au travail. 30 minutes plus tard Pat arrive avec le journal et un bon café bien chaud pour réchauffé un peu les troupes, Pat repartira 1 petite demi-heure après. La matinée ce passera tranquillement est le temps devient un peu plus clément en ce début d'après-midi, Thierry qui ne devait pêcher que ce matin pliera tranquillement .


L'après-midi sera aussi calme que la matinée, pour passé un peu le temps je décide avec Sly d'aller faire le tour de l'étang pour un petit contrôle de carte de pêche. La je tombe sur un groupe de personnes dont les enfants au nombres de 5 y pêche au coup, mais au loin j'avais remarqué un des parent lançait une ligne a brochet , une fois sur les lieux je demande les cartes de pêche de la petite tribu et celle du parent qui à lancé la canne , celui-ci me répond qu'il la juste lancé pour son fils mais ne possède pas de carte , je lui demande donc de ne plus touché une canne sans en avoir acquitté la carte de pêche sinon je serait moins clément la prochaine fois, la mère de famille me signal que les enfants ont le droit à quatre cannes chacun , je lui fait remarqué qu'il ne faut pas prendre les gardes de pêche pour des lapins, car les parents profite de cette situation de carte réduite pour enfant pour y pêcher eux gratuitement ce qui fut le cas aujourd'hui ! Une fois les contrôle terminée nous retournons à notre poste .


Nous sommes en soirée est le vent commence doucement à tombée , nous pouvons enfin apercevoir un peu d'activité ici et la sur le plan d'eau. Je reprend de plus belle ma pêche au coup après avoir changé un de mes montage que j'ai remplacé par un plombs amorceur ou j'enregistre quelques belle tiré sans que le poisson ne ce fasse piquer. En ce qui concerne ma pêche au coup, les poissons semble plus enclin à mordre enfin mes appâts je pique mon premier poisson après une belle casse de carpe, une belle brème au couleur sombre, une autre suivra avant d'avoir le coup déserté par un bon remue ménage de ceux-ci .

 

                     


Nous terminerons cette belle journée par un capot en carpe pour Sly, Stéphane et moi même sur cette étang ou le potentiel en belle prises et bien présente mais reste malgré tout difficile à décidé à mordre, poissonneux ne veux pas dire facile et cela restera pour moi un bon défit pour le reste de cette année .

 

 

                                             Affaire à suivre !                                              Dadou

Thème: Sessions de pêche au coup | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Ajouter un premier commentaire
Tags: -

Un peu de changement 2ème partie

Votez pour cet article:Je vote pour cet article6
Article de Dadou publié le 2 Octobre 2012 à 17:38 dans le blog Dadou
Signaler cet article sur la pêche au coup au Webmaster

 

L'idée de retourné sur mon petit plan d'eau pour une pêche au coup occupe une grande partie de mes pensées, car pour moi cette étang possède un fort potentiel de gros poissons blanc (Tanches, Gardons, est bien entendu carpes et carpeaux).

 

Je pêche dans cette étang que seulement depuis 1 mois à raison d'une demi-journée bien souvent en w-e avec plus ou moins de bon résultats, mais lorsque les blancs et carnassiers ce rend coopératif c'est un carton plein assurer.

 

Bref l'automne arrive à grand pas, est c'est pour moi l'occasion de continuer encore un peu la pêche au coup est faire juste un petit break sur la pêche de la carpe pour me concentré un peu plus sur cette technique que j'avais un peu délaissé, est pourtant toute aussi passionnante que celle de la carpe.

 

Nous sommes en début de semaine est je demande à l'un de mes membres de mon forum est aussi collègue garde-pêche (Frédos), si il serait intéresser pour partagé une journée pêche au coup avec moi ce w-e, sa réponse fut oui est nous nous donnons donc rendez-vous pour ce dimanche 23 septembre pour 6h du matin à l’entrée du petit village ou l'étang ce trouve en contre-bas. J'appelle aussi un autre membres (Jon) qui lui aussi est OK mais uniquement pour une pêche à la carpe. La semaine se passe tranquillement, voir très longuement à mon goût. Un petit coup d’œil sur la météo du w-e qui pour dimanche ne s'annonce pas trop mal entre nuages et soleil.

 

Dimanche enfin est le doux bruit du réveil pour une fois ne m'énerve pas, c'est donc en deux /trois mouvements que j'avale vite fait un café est charge tout le matos au coup dans ma voiture ou pour patienté un peu en attendant l'arrivée de Jon , je grille ma première clope du matin (horrible goût, il faut que je pense à arrêter). Une fois Jon arrivé nous partons à l'entrée d'un petit village ou doit nous rejoindre notre ami Frédos, une fois sur place l'équipe est au complet, nous nous dirigeons donc sur notre lieux de pêche ou un léger coup d’œil n'indique que nous sommes les seul au abord du plan d'eau. Nous nous dirigeons donc sur le poste ou je me suis installer depuis le début du mois, une fois sur place nous nous répartissons les postes, Jon ce trouvera sur un poste à notre droite plus accessible pour y installer son rod-pod, Frédos et moi même pêcherons le même poste !

 

Le jour n'étant pas encore levé nous papotons de choses est d'autres, une fois celui-ci bien présent, nous pouvons enfin monté nos pontons est nos cannes. Trois quart d'heure plus tard nous sommes en place est attaquons notre pêche pas un sondage méticuleux ou la profondeur à moins de 5 mètres du bord nous indiquent allègrement les 4/5 mètres. En ce début de pêche aucune activité n'est visible en surface et l'ami Frédos décide d'amorcé la zone à basse d'une amorce gros poissons, je suis surpris de la précision des gestes de mon collègue aussi bien sur son amorçage que sur la mise en place de sa ligne, est vois de suite que notre ami à l’habitude dans ce domaine étant de surcroît animateur de l'école de pêche du Toulois. Jon lui pêchant la carpe prospectera les bordure de l'îlot qui ce trouve face à nous. Notre partie de pêche au coup débute ou les premières touches ne ce fond pas attendre, ainsi qu'une belle activité de poissons de fond qui provoque de beau chapelait de bulles en surface. C'est donc entre maïs doux, vers de fumier, asticots de couleur que nous tentons de décidé ces poissons qui ne provoque pour le moment que de subtile touche. Malgré un bon début de matinée avec de multiples touches l'ami Frédos arrive tout de même à nous sortir une superbe tanche bien combative.

 

                                    

  

              

Nous restons tout de même assez frustré par le manque de prises, pourtant le poisson est en pleine activité alimentaire mais impossible de les décidées à prendre notre appât ! De multiples tentative de nôtres part reste vains mais pour ma part je reste assez confiant sur la suite des événements est pense que le coup du soir peu être un sauve bredouille. L’après-midi touche à sa fin est l'ami Frédos décide de plié suivi de l'ami Jon qui pour lui cette première dans cette étang ce solde par un capot, Je me retrouve donc seul face à ces poissons tatillon, il me fallait trouvé une solution à ce problème de touche dans le vide, est me remet en question sur la présentation de l’appât au fond de l'eau, je vérifie donc mon montage est en déduit que malgré une plombée aussi bien étaler que regroupé le phénomène de touche dans le vide restait le même. Mes pensées vont vers une de mes nombreuses situation rencontré sur le terrain pour en déduire que la discrétion doit être un point très important dans cette approche !

 

Je décide donc de modifié légèrement la longueur de mon bas de ligne qui était en 14/100° d'environ 30 cm, pour un bas de ligne en 12/100° d'environ 40/45 cm est gardant ma plombée principal actuel au-dessus du bas de ligne, est ainsi crée une descente plus lente de l'appât qui ce posera plus naturellement sur n’importe quel support tel-que les végétaux est herbiers de fond. Quelques minutes après les touches ne ce font pas attendre est la première casse aussi sur un poisson qui est partie tel une fusé sans que je puisse vraiment le freiné, je reconnaît de suite qu'il s’agissait d'une carpe. Le doute d'avoir changé le diamètre de mon bas de ligne me hante mais disparaît assez vite lorsque enfin je pique mon premier poisson de la journée sur une touche aussi franche que celle précédemment cité .

 

C'est après un beau petit combat d'une bonne dizaines de minutes pour ne pas faire subir trop de pression sur ma ligne qui est monter sur une canne sans élastique que je pose sur mon sac à bourriche a défaut d'avoir pris mon tapis de réception, une superbe brème d'environ 2/2,5 kg aux nageoires d'un noir profond, superbe poisson qui une fois la photo prise repartira dans son milieu naturel. Quelques minutes plus tard face à moi un saut de carpe sortie entièrement de l'eau ce produit ou j'ai eu amplement le temps d’apercevoir une magnifique miroir qui provoqua une onde de vaguelettes qui s’échoua à mes pieds, moi qui me posait la question sur le poids réel des carpes présentes sur ce plan d'eau fut remis en question !

 

 

         

 

 

Quelques minutes plus tard une nouvelle touche tout aussi sévère ce produit, je ferre est ma canne ce plie de nouveau est c'est avec grande difficulté que je met au sec une tanche de toute beauté est d'une taille impressionnant car elle est a quelque chose prêt la même que la première prise (la brème) , je regarde le poisson tel un gosse est me rend compte que ce poisson est vierge de toute piqûre, je m’empresse de faire la photo puis relâche la belle qui n'a pas demander son reste. Il me reste encore vingt bonne minutes de pêche avant de plié est c'est encore fébrile que je lance ma ligne sur ce coup qui bouillonne de plus belle. Ce n'est qu’après 3 ou 4 casse que je pose de nouveau mon dernier poisson sur ma bourriche qui me sert de tapis , une petite tanche au couleur clair est bien nerveuse qui repartira rejoindre son milieux est ces habitants !

 

 

           

 

           

 

 

Je suis heureux de cette journée qui fit pour moi une bonne remise en question sur l'approche est la finesse de cette technique qui reste la basse de toutes pêche y compris celle de la carpe ou il nous reste encore beaucoup à apprendre ! Grand merci à Frédos est à Jon d'avoir partagé avec moi cette journée sur ce petit plan d'eau qui n'a pas fini de parler de lui !

 

                                            Affaire à suivre !                             Dadou

 

Thème: Ethique et comportements | Département: Meurthe et Moselle (54) Lien permanent | Ajouter un premier commentaire
Tags: -

2 pages  1 2»

Aide - Config - Logos - Annonceurs - Copyright © 2000-2017 PowerAngling - Tous droits réservés - Contact - Charte - C.G.U. - Nouveautés
Connexion - Inscription - Fils d'information RSS - Dernière évolution: le 2 Avril 2012 - Plan du site - Téléchargements
PowerCarp - PowerPredator - CarpCup
Dadou
Google